Huygens: gommage visage et eau de rose

Je vous parle aujourd’hui d’une marque que je connais depuis quelque temps déjà et que j’adore, la marque Huygens.

J’ai pu testé ces derniers mois deux produits à savoir un masque pour le visage et de l’eau de rose.

SAM_0172

Avant de parler de ces produits je tiens à donner quelques informations au sujet de la marque. Si vous ne l’a connaissiez pas, cette marque propose uniquement des produits composés d’ingrédients d’origine naturelle. L’ensemble des produits sont élaborés en France ou en Italie. La marque a des valeurs notamment liées à l’environnement ce qui fait que je suis d’autant plus contente d’acheter ces produits. La marque a d’ailleurs une charte bio que vous pouvez retrouver sur leur site: site marque huygens

SAM_0175

 

J’ai eu la chance d’avoir ce gommage pour le visage dans une de mes Birchbox, jusqu’ici je n’avais testé qu’un gommage pour le visage de la marque Laroche Posay que j’avais beaucoup aimé d’ailleurs.

Ce que promet la marque: Ce masque rend le visage doux, frais et lumineux, 98.9% des produits qui le compose sont d’origine naturelle. L’huile végétale de sésame nourrit la peau et l’infusion de thé vert illumine le teint.

Ce que j’en pense: 

  • Le packaging: j’aime beaucoup le packaging de la marque avec le logo d’une fée de la nature, cela nous rappelle bien les valeurs de la marque.
  • L’odeur: Ce masque est composé notamment de verveine qui est l’odeur que l’on sent le plus. C’est une odeur discrète qui, je trouve, va totalement bien avec un masque pour le visage.
  • Son utilisation: Je l’utilise (enfin utilisait je l’ai terminé malheureusement!) une fois par semaine. Les grains sont suffisamment fins pour ne pas agresser la peau de mon visage qui est plus sensible. La poudre de riz favorise également le côté « doux » du gommage.
  • Ses effets: il me donne un visage doux et surtout je n’ai pas la sensation d’une peau qui tire ou qui serait complètement asséchée et c’est un très bon point. Je n’ai pas besoin de mettre trois tonnes de crème hydratante pour compenser. Ainsi le combo odeur, texture du produit et bienfaits donne un résultat qui est pour moi tip top!

gommage-visage-citron-huygens-avis-produit-beaute-packaging-retro-3

(photo site http://www.tribulons.fr)

Ce gommage pour le visage coûte 19€90 (pour le format grande taille), il représente quand même un certain prix mais reste quand même accessible.

SAM_0132

J’ai eu la chance de trouver ce produit à un prix intéressant sur le site beauté privée, sachant que j’avais été conquise par le masque pour le visage j’ai tout de suite eu envie de le tester.

Ce que promet la marque: ce produit est composé d’eau de rose de Damas qui est censée tonifier, aider à régénérer la peau peau, apaiser les rougeurs et prévenir le vieillissement. Ce produit est 100% bio.

Ce que j’en pense: 

  • Le packaging: on retrouve le même type de packaging que pour le produit précédent que je trouve vraiment sympa, cela donne tout de suite envie de tester le produit
  • L’odeur: le hic de ce produit, selon moi, se trouve dans l’odeur. Cela ne m’a pas totalement étonnée parce que j’avais entendu dire que l’odeur de rose pouvait être particulière. Là j’avoue que je n’en suis pas très fan et je dirais même que je trouve l’odeur un peu écœurante lorsque je vaporise l’eau florale sur mon visage, heureusement elle est plus agréable lorsqu’elle s’estompe quelques secondes après.
  • Son utilisation: Je l’utilise après m’être nettoyée le visage et avant ma crème hydratante. Je vaporise mon visage et je le tapote ensuite pour bien faire pénétrer l’eau, je termine en essuyant avec un coton si besoin.
  • Ses effets: Je trouve certains effets promis difficilement mesurables notamment celui de l’anti-vieillissement. En revanche j’apprécie beaucoup le côté frais que m’apporte cette eau florale avec un côté également apaisant. C’est un bon complément de ma crème hydratante.

SAM_0173

 

Cette eau de rose coûte 14€90 dans ce format.

SAM_0174

 

BILAN: Je suis vraiment contente d’avoir pu tester ces deux produits que j’ai beaucoup appréciés même si j’ai émis une réserve sur l’odeur de l’eau de rose qui fait que je ne rachèterai peut être pas le second produit. Ce sont néanmoins deux produits pour le visage que je conseille de part leurs bienfaits et par leur bonne composition (99% des ingrédients d’origine naturelle pour l’un et 100% pour l’autre).

Et vous, avez-vous essayé ces deux produits? Je serais ravie d’avoir vos avis!

Publicités

Ma routine sportive

Aujourd’hui je vais vous parler de ma routine sportive. Il faut savoir que je pratique le sport régulièrement depuis 5 ans maintenant ce qui m’apporte physiquement et mentalement énormément de bienfaits. C’est pourquoi j’ai choisi de vous en parler aujourd’hui, si le sport n’est pas trop votre truc ou si vous manquez d’idées peut être que mon poste pourra vous aider.

Il faut savoir que j’ai deux façons de pratiquer le sport. Je le pratique dans un club présent dans la ville où j’habite dans lequel je suis des cours en groupe animés par un prof. En parallèle je pratique également le sport chez moi. Au total je fais du sport trois à quatre fois par semaine à raison d’une heure à chaque fois.

1) Le sport en club

L’avantage de faire du sport dans un club c’est qu’il y a côté convivial parce qu’on est en groupe et qu’il y a un prof qui est là pour nous motiver et nous reprendre si nos mouvements ne sont pas forcément faits correctement (très important!).

Depuis 5 ans que je fais du sport dans ce club j’ai pratiqué plusieurs sports mais je vais en retenir deux que j’ai davantage eu l’occasion de pratiquer (et que je pratique encore pour la zumba).

A) La zumba

zumba logo

La zumba est le sport/danse qui est très à la mode depuis pas mal d’années maintenant.

Ce que j’adore c’est que l’on danse sur différents styles de musique durant la même séance. On peut ainsi danser sur de la pop (musiques que l’on entend à la radio), du merenge, de la salsa ou encore du reggaeton. De plus, les chorégraphies sont vraiment abordables, pour ma part il ne me faut pas plus de 2/3 cours pour bien les maîtriser.

Du coup, j’ai vraiment la sensation de m’amuser tout en faisant du sport ce qui ne donne pas un sentiment de contrainte.

Ce que l’on travaille avant tout en zumba c’est le cardio mais également l’ensemble des muscles qui sont tous plus ou moins sollicités.

Je pratique ce sport tous les lundis soir ce qui me permet de bien commencer la semaine et j’y prends toujours autant plaisir. Durant cette séance je ne pense à rien d’autre qu’au plaisir de danser et de rigoler (car oui il ne faut pas se prendre au sérieux pour être à l’aise!).

B)Le body pump

body pump

(photo gymlib.com)

Le body pump est différent de la zumba dans le sens où c’est un avant tout un cours basé sur la musculation même s’il sollicite quand même le souffle. Contrairement à ce qu’on peut penser au premier abord, ce cours tonifie mais ne donne en aucun cas un physique de bodybuilder (et heureusement pour moi lol).

J’en ai fait pendant trois ans en club mais je n’en pratique plus depuis que le planning a été changé et que mes horaires de travail ne me permettent plus d’y aller à ma grande déception.

Ce sport se pratique avec une barre et des poids ce qui permet des effets physique plus importants (cf la photo).

Pour être honnête j’ai un peu souffert physiquement les 2/3 premiers cours où j’avais du mal à enchaîner tous les mouvements sans faire de pause. J’ai un peu souffert aussi les jours qui ont suivi tellement j’avais des courbatures (lol). Au moins j’ai pu me rendre compte à quel point ce sport faisait travailler l’ensemble de mon corps. Passés ces premières séances j’ai ensuite réellement pris plaisir à faire ce sport, c’est pourquoi il faut persévérer après les premiers cours même si cela nous paraît dur au départ.

La prof qui animait le cours m’a été d’une grande aide pour bien suivre ce cours et évoluer. Il faut savoir que l’on peut varier le poids que l’on met sur la barre suivant les mouvements que l’on fait (exemple: pour le dos on met généralement plus de poids alors qu’on en met moins pour les bras). J’ai de plus pu augmenter progressivement le poids pour chaque mouvement dès que je me sentais à l’aise. J’ai ainsi pris conscience au fur et à mesure que j’évoluais bien.

Il faut savoir que l’on faisait toujours les mêmes exercices durant à peu près un trimestre ce qui me permettait d’être bien à l’aise sans en venir à me lasser pour autant puisque tous les trois mois les mouvements et les musiques étaient modifiés.

Pour ce qui est du prix du sport en club il faut savoir que j’ai la chance de pouvoir le pratiquer dans une association ce qui ne me revient pas à trop cher (en moyenne 20€ par mois) sachant que c’est un peu plus cher suivant le nombre de cours. A noter que dans beaucoup de salles de sport les prix peuvent s’avérer être très élevés notamment lorsque l’on peut faire des cours mais qu’il y a aussi des machines à disposition si on veut également faire du sport seul. J’avoue que si j’en avais les moyens c’est ce que je ferai parce que ça permet de pouvoir faire un travail complet et surtout de pouvoir faire du sport sur des créneaux horaires libres.

2) Le sport à la maison

Je pratique le sport à la maison depuis pas mal d’années en parallèle du sport que je pratique en club. J’ai testé pas mal de choses jusqu’à trouver ma routine sportive qui me correspond.

La raison première qui me fait pratiquer du sport chez moi est que ça ne me coûte rien.

Jpeg

Ma tenue de sport (oui j’aime le rose :-p )

Il faut savoir que pour les cours de sport à la maison il faut être motivé et savoir ce que l’on veut car il n’y a pas de prof présent physiquement et parfois à la maison la tentation est grande de faire autre chose que de faire du sport (regarder la tv…). La motivation peut donc être difficile à garder sur le long terme.

Aujourd’hui je me sers exclusivement de youtube car on peut trouver un large choix d’exercices. Il y a néanmoins pas mal d’applications de téléphone gratuites qui permettent aussi de suivre pas mal de cours, pour ma part je préfère sur un ordinateur.

Je suis plus particulièrement deux chaines:

  • Gym direct (émission qui passe d’ailleurs tous les matins sur D8)
  • Fitness master class

Ce qui est bien c’est que je peux me permettre de ne jamais faire le même cours ce qui m’évite de me lasser. Les profs ne sont pas toujours les mêmes selon les cours et ils ne font pas toujours des exercices de même niveau c’est le cas notamment sur gym direct qui est la chaîne que j’utilise le plus sur les deux.

Pour ma part je fais majoritairement des cours d’abdos/fessiers et de cardio car je veux avant tout muscler mon ventre, mes jambes, mes fesses et être en forme.

Pour ce qui est du matériel j’ai un tapis et quelques altères (j’utilise malgré tout assez souvent des bouteilles d’eau en guise d’altères). Il n’est donc pas nécessaire d’avoir toute la panoplie de matériel pour pouvoir faire du sport, matériel qui est souvent très coûteux.

Jpeg

mon tapis qui sert aussi de lit pour mon chat (lol)

L’avantage de faire du sport chez moi c’est que je peux m’organiser comme je veux et que je n’ai pas besoin de ressortir de chez moi lorsque je viens tout juste de rentrer du boulot (en hiver c’est encore mieux!).

Les profs bien que non présents donnent quand même pas mal d’indications sur la manière de se tenir (bien serrer le ventre…), sur là où il faut placer son regard… Pour certains mouvements où j’ai des doutes sur la façon dont je me tiens j’utilise un miroir, c’est très utile!

Je me fixe toujours des jours réservés au sport ainsi que des créneaux horaires, cela me donne un « cadre » et me permet de m’y tenir.

Bilan: J’ai réussi à trouver ma routine sportive en alternant cours en club et cours à la maison. Je trouve que c’est le bon compromis pour pouvoir faire des exercices variés tout en alliant des cours en groupe et des cours seule. Pour mon budget plutôt limité cela me permet de pouvoir faire du sport au rythme que je souhaite. Le sport est devenu indispensable pour moi, il me permet de maintenir mon corps en forme mais aussi de me vider l’esprit. C’est parce que j’y vois de réels bienfaits que je reste motivée et moi qui suis gourmande ça me permet aussi de pouvoir me faire davantage plaisir sur la nourriture.

 

Protections périodiques

toutes les protections periodiques

Je vous parle aujourd’hui d’un sujet typiquement féminin, les protections périodiques.

Être une femme c’est subir les règles tous les 28 jours (ou à peu près) et avec tous les inconvénients qui vont avec.

Ainsi j’ai eu envie de faire un poste sur ce thème. Tout d’abord il faut savoir qu’une femme utilise entre 10 000 et 15 000 tampons ou serviettes au cours de sa vie (enoooormmme!!) Et puis je me suis dit que même si on en porte tous les mois ou presque cela ne signifie pas que l’on sache tout à leur sujet 😉

1) Un peu d’histoire (merci au site « le journal des femmes »)

Il faut savoir que les protections périodiques se sont présentées pendant longtemps sous forme de tissu que les femmes attachaient à une ceinture (même principe que les portes-jartelles) autant dire que ce n’était pas super pratique et que peu de femmes les utilisaient, elles utilisaient généralement leur jupon. De plus, le fait d’être indisposée faisait peur, on leur prêtait un pouvoir maléfique (si si!!).

Au XIX ème siècle arrivent les premières culottes en coton qui font office de protection, il faudra attendre les années 70 (ce qui est finalement tout récent) pour que soient commercialisées les premières serviettes hygiéniques adhésives.

 

2) Les serviettes hygiéniques

serviette hygienique

La serviette hygiénique est une protection externe qui se porte à l’intérieur du sous-vêtement.

Le premier avantage c’est que du fait d’être portées à l’extérieur, elles n’agressent pas le vagin et par conséquent ne l’assèche pas et n’entraînent pas d’irritations internes. C’est un très bon point positif pour les femmes fragiles au niveau vaginal.

Elles sont désormais de plus en plus confortables et se glissent plus facilement dans un sac à main ou dans une poche.

De plus, elles permettent d’avoir une bonne visibilité sur le flux tout au long du cycle.

Il y a eu de gros progrès ces dernières années et les serviettes deviennent de plus en plus absorbantes. Les fuites en dehors de la serviettes sont donc de moins en moins courantes.

Parlons maintenant des inconvénients, les serviettes bien que de plus en plus confortables ont tendance à irriter toute la partie « entre jambes » . De plus, on sent le sang s’écouler ce qui peut mettre un peu mal à l’aise (est ce que ça n’est pas en train de couler à côté ????) et garder sa serviette plusieurs heures signifie aussi être en contact pendant tout ce temps avec son sang ce qui n’est pour le coup pas très hygiénique.Il faut être également assez prudent sur le temps entre deux changements de serviettes car cela peut vite donner une odeur désagréable.

Un autre point important est que la mode est aujourd’hui de plus en plus portée sur les vêtements près du corps et il peut arriver que la serviette hygiénique se voit ce qui n’est vraiment pas terrible (je confirme je l’ai déjà remarqué chez moi notamment sur une tenue de cocooning!).

Enfin, les serviettes hygiéniques ne sont pas super écologiques, c’est important de le souligner. De plus, certains constituants chimiques seraient assez douteux (pas mal de site « bio » en parle comme le site femininbio).

A noter: Il existe des serviettes en coton dont certaines sont même lavables. Elles sont moins irritantes et plus respectueuses de notre corps et de l’environnement.

Personnellement je ne porte plus que des serviettes la nuit (depuis mes 17 ans) après en avoir porté pendant quelques années toute la journée. Je porte les serviettes de la marque Always c’est celles que je trouve les plus confortables.

serviettes always

3) Les tampons

33bsj0006rf

Close up of tampons

Le principe du tampon est de se mettre directement dans le vagin. Bien qu’il puisse effrayer au premier abord, on prend vite le coup. Personnellement j’en ai mis pour la première fois lorsque j’avais 17 ans et j’avoue que j’ai mis beaucoup de temps à le mettre mais finalement dès la 2ème fois il était adopté (en même temps il faisait 35 degrés j’étais en vacances et je ne voulais pas me priver d’aller à la piscine!! 😉 )

L’avantage des tampons est qu’une fois mis on ne les sent plus (sauf s’ils sont mal mis) et ça donne vraiment du confort.

De plus, leur petite taille permet de pouvoir les transporter vraiment partout même dans une toute petite poche.

Un autre avantage est qu’on ne sent absolument pas les pertes de sang ce qui donne un réel confort, de plus cela permet en contrepartie de ne pas avoir de problèmes d’odeurs.

Il y a néanmoins quelques inconvénients notables. Tout d’abord les tampons ne permettent pas d’avoir une visibilité sur la quantité de pertes sauf une fois le tampon enlevé ce qui peut parfois générer un problème de fuite si on anticipe pas bien la taille du tampon. D’autant plus qu’il n’est pas recommandé de mettre un tampon trop gros parce que cela peut générer des irritations plus importantes au moment de l’enlever. Après, lorsque l’on a la chance d’avoir des cycles réguliers on peut rapidement anticiper (ce qui est mon cas j’ai de la chance!) 😉

Un autre inconvénient et pas des moindres c’est qu’un tampon peut irriter surtout pour les femmes qui sont assez fragiles car il a tendance à assécher. Il faut être vigilant sur le temps entre deux changements de tampons car il y a également un risque plus accru d’infection. Il augmente également le risque de mycose donc si vous êtes sujettes à en faire régulièrement ce n’est pas forcément la protection la plus adaptée pour vous.

En parlant d’infection il y en a une importante qui figure d’ailleurs sur la notice des tampons (si vous avez eu l’occasion une fois d’y jeter un petit coup d’oeil), il s’agit du syndrome du choc toxique. C’est une affection rare mais grave. Plusieurs symptomes permettent de le repérer à savoir de fortes fièvres, des vomissements, une éruption cutanée, des évanouissements… Vous pouvez retrouver pleins d’informations à ce sujet sur le site de la marque Tampax.

Tout comme les serviettes hygiéniques les tampons créer beaucoup de déchets et ça c’est vraiment dommage.

Autre point important le coût des tampons est quand même important (pour ma part je les paie près de 4€ la boîte), plus important encore que les serviettes hygiéniques.

A noter: il existe désormais des tampons probiotiques qui permettent en plus de retenir les pertes de sang, de restaurer la flore vaginale et ainsi d’éviter les irritations et de diminuer les risques de mycoses. Ces tampons s’achètent en pharmacie ou en parapharmacie (entre 5€ et 10€).

C’est pour ma part le système de protection périodique que j’utilise en journée et je n’ai jamais eu aucun problème d’infections ou autres. J’utilise plus particulièrement les tampons de la marque Tampax avec application et je ne suis vraiment pas déçue. Il m’est arrivé d’avoir occasionnellement des soucis de « fuites » mais dûs au fait que je gardais les tampons parfois un petit peu plus longtemps que prévu faute d’avoir l’occasion de les changer ou simplement par oubli sur le moment.

tampax

 

4) La coupe menstruelle

coupe menstruelle

La coupe menstruelle (cup) est un procédé assez récent que je n’ai encore pas eu l’occasion de tester mais auquel je m’interresse de plus en plus!

La coupe menstruelle est en forme de cloche, souple et elle s’insère dans le vagin.

Elle a l’avantage d’être lavable et réutilisable ce qui est super économique quand on sait le prix global des tampons et serviettes et elle est surtout beaucoup plus écologique.

On trouve différents prix, avec toutes les recherches que j’ai pu faire les prix s’échelonnent entre 15€ et 30€ (du simple au double du coup).

Un autre avantage de la coupe menstruelle est qu’elle peut être gardée entre 8 et 12h ce qui est beaucoup plus long qu’une serviette et un tampon pour lesquels le délai ne doit pas dépasser 4/5h

La coupe menstruelle a aussi l’avantage que le corps ne soit plus en contact avec le sang une fois celui-ci déposé dans la coupe. De plus, la matière évite toute irritation ou sécheresse vaginale.

Enfin autre grand point fort une coupe peut s’utiliser près de 10 ans! (grosse économie!!)

J’ai relevé dans mes recherches deux inconvénients majeurs à savoir qu’il faut avoir une certaine technique pour la mettre et l’enlever même si je pense que c’est un simple coup à prendre.

Le second inconvénient est qu’il faut prendre le temps de la nettoyer après chaque utilisation, il faut donc pouvoir le faire un peu n’importe où…

Je ne peux pas vous donner mon avis personnel sur cette protection menstruelle que je n’ai pas encore pu tester mais que je compte bien tester c’est pourquoi je tenais à faire un petit point sur ce sujet car je pense que c’est une bonne solution pour les années à venir.

Je vous ferai donc prochainement un poste exclusivement sur la coupe menstruelle après avoir pu la tester 🙂

Et vous quel est le mode de protection que vous utilisez? 🙂