Quand la Procréation médicalement assistée s’invite dans notre quotidien

Je reviens aujourd’hui pour publier un article un peu plus « intime », un sujet que j’avais envie de vous faire partager sur mon blog.

Je vais vous parler de la procréation médicalement assistée (PMA), sujet qui malheureusement devient de plus en plus courant de nos jours. En 2013 il y avait déjà 23 000 naissances par PMA, ces chiffres ont certainement augmenté ces trois dernières années.

Pour vous parler de ce sujet j’ai choisi de le faire sous forme de questions, questions que j’ai pu moi-même me poser avant de faire partie de ces couples qui ont eu recourt à la PMA.

Jpeg

Guide que j’ai reçu lors de mon « entrée » dans la démarche PMA

1) Qu’est ce que la PMA?

Je ne suis ni médecin, ni infirmière, ni gynéco alors je vais me contenter de vous expliquer les choses de manière synthétique et simple.

La procréation médicalement assistée regroupe 3 techniques:

  • La stimulation simple qui consiste à stimuler les ovaires via des injections d’hormones, cette méthode reste totalement naturelle puisque la médecine n’intervient pas du tout sur la fécondation
  • L’insémination artificielle repose sur le même principe que la stimulation simple si ce n’est qu’une intervention médicale au moment de l’ovulation consiste à injecter les spermatozoïdes du conjoint en haut du col de la femme afin d’augmenter les chances de fécondation
  • la fécondation in vitro, elle consiste toujours à l’injection d’hormones mais les dosages sont beaucoup plus importants et la surveillance médicale beaucoup plus présente. De plus, la fécondation se fait à l’extérieur du corps de la femme puisque les ovules sont prélevés par ponction et sont mis en contact avec les spermatozoïdes du conjoint. Si un embryon commence à se développer il sera ensuite transféré dans le corps de la femme quelques jours après

 

2) Comment suis-je arrivée en démarche de PMA?

J’ai réagit assez vite puisqu’au bout d’un an d’essai  lorsque j’ai vu qu’il ne se passait toujours rien j’ai pressenti qu’on n’y arriverait pas naturellement. C’est pourquoi j’en ai rapidement parlé à mon gynéco pour essayer de faire avancer les choses.

Avant d’entrer dans le parcours PMA de longs mois se sont passés, les choses ne se font pas du jour au lendemain (ce serait trop simple!). J’ai donc dû, ainsi que mon mari, faire tout un tas d’examens plus ou moins agréables d’ailleurs (prise de sang, radio des trompes…).

Le bilan qui en est ressorti et que nous avons une infertilité dite inexpliquée ce qui donne finalement un côté encore plus frustrant car rien de gênant n’a clairement permis de déterminer notre difficulté à concevoir.

3) Comment s’est passé mon entrée dans le parcours PMA?

Mon entrée (enfin notre entrée!) dans le parcours PMA s’est faite de façon assez mitigée. Je pense qu’à partir du moment où l’on annonce à un couple qu’il faudra passer par la PMA cela fait peur et donne la sensation que le chemin sera long (et c’est souvent le cas malheureusement). On ne peut pas s’empêcher de se dire « pourquoi je fais partie du pourcentage des couples qui ont cette malchance? »

A partir de ce moment là nous avons fait le deuil d’un bébé conçu de façon naturelle (bébé couette) bien que cela puisse arriver malgré tout même pour un couple en parcours PMA.

Ainsi, nous avons eu un premier rendez-vous avec un gynécologue ainsi qu’avec une infirmière qui nous ont expliqué les différentes techniques de procréation médicalement assistée ainsi que le fonctionnement des traitements. Après cela nous avons laissé passé quelques mois pour prendre le temps de faire le point car il ne faut pas oublier que l’on est deux dans cette démarche et tant que nous n’étions pas tous les deux prêts à 100% il était impensable pour moi de me lancer dans la démarche.

4) Qu’est ce qui a été le plus difficile jusqu’ici pour moi dans mon parcours PMA?

Jpeg

Les injections d’hormones qu’il faut effectuer tous les soirs à la même heure

Depuis le début de mon parcours PMA qui a débuté il y a un peu plus d’un an maintenant, je retiens plusieurs difficultés:

  • Accepter que l’on fait partie des couples qui n’ont pas cette chance de pouvoir concevoir naturellement
  • Choisir de parler ou non à l’entourage de cette démarche, déterminer avec qui j’avais réellement envie de partager les bons comme les mauvais moments. S’il y a une chose que je retiens c’est qu’il est important de trouver des personnes de confiance avec qui en parler, bien que notre conjoint soit notre premier soutien. Je partage le quotidien de la PMA avec peu de personnes mais ces personnes m’apportent beaucoup. Là où je trouve également un grand soutien c’est sur les forums, j’ai ainsi intégré des groupes de personnes qui vivent un parcours similaire au mien et cela m’aide énormément
  • Faire face à la pression sociale et à la maladresse de certains, même des proches. Qui n’a jamais eu le droit arrivé à l’âge de 30 ans aux fameuses questions du type « alors ce bébé c’est pour quand? », « faut peut être vous y mette! »
  • Avoir de la patience car les différentes étapes sont longues, le temps entre deux essais est long également alors il y a des périodes où l’on peut être un peu découragé
  • Garder une bonne communication au sein du couple et prendre en compte que l’on est deux personnes différentes et que par conséquent nous n’avons pas forcément la même manière de gérer les échecs. Avec mon mari certaines périodes ont été difficiles parce que parfois nous nous sommes renfermés ou à l’inverse certaines fois un peu trop exprimés et certaines paroles prononcées l’un envers l’autres ont été dures à entendre pour l’un comme pour l’autre
  • Faire face aux échecs parce que se faire des injections tous les soirs, enchaîner les RDV pour des échographies et des prises de sang, mettre des ovules de progestérone etc et se dire que l’on va devoir tout recommencer c’est dur. C’est d’ailleurs dans ces moments là que le couple doit être le plus soudé et c’est malheureusement là où il est le plus mis à l’épreuve. Je peux dire que cette démarche nous a finalement beaucoup rapprochés même si rien n’est encore gagné puisque nous ne sommes toujours pas parents
  • Devoir se rendre disponible et pouvoir « jongler » avec les horaires de travail, les employeurs ne font pas toujours preuve de tolérance. D’ailleurs au passage une loi est passée à ce sujet et prend en compte la possibilité d’être absent dans le cadre de la PMA ce qui est une grande avancée! J’ai la chance de pouvoir être flexible dans mes horaires et d’être autonome sur mon poste et c’est vraiment un poids en moins pour moi

 

5) Où en suis-je aujourd’hui dans mon parcours de PMA?

Jpeg

Les RDV de contrôle, il faut se rendre disponible

Je viens de démarrer depuis quelques jours la démarche de fécondation in vitro (FIV) après 4 tentatives d’inséminations artificielles qui n’ont malheureusement pas été concluantes.

J’ai recommencé les injections depuis un peu plus d’une semaine, j’ai déjà eu deux RDV (échographie+ prise de sang) qui ont malheureusement été assez mitigés puisque mon corps ne s’est pas décidé à réagir comme il le faudrait aux effets des hormones mais il semble malgré tout donner un résultat qui envisage un peu de bon.

J’en saurai donc un peu plus la semaine prochaine, pour l’instant je n’ai pas trop de désagréments physiques liés au traitement si ce n’est une fatigue plus importante et une sensation de lourdeur dans le bas ventre. Sur ce point je peux m’estimer chanceuse!

 

LE MOT DE LA FIN: La démarche de PMA est une épreuve que l’on sous estime tant qu’on ne l’a vit pas. Il est important de savoir s’entourer et surtout de rester un couple soudés pour pouvoir vivre cette démarche de la meilleure façon possible. N’hésitez pas pour toutes celles qui passent actuellement par la PMA, qui y sont passées ou celles qui se posent tout simplement des questions ce sera avec plaisir de discuter avec vous.

 

 

Publicités

11 réflexions sur “Quand la Procréation médicalement assistée s’invite dans notre quotidien

  1. The Beautyfull World dit :

    Merci pour ton article. J’en ai beaucoup appris aussi. C’est vrai que la question peut rapidement se poser. Je ne pense pas être encore prête à avoir un enfant (du fait de notre situation, l’Irlande tout ca …) mais mon copain se pose déjà des questions et celle de la stérilité revient fréquemment. C’est l’une de ses plus grandes craintes.
    Je te souhaite beaucoup de courage pour la suite et je t’envoie tout plein d’ondes positives.
    Gros bisous.

    Aimé par 1 personne

    • fibiel76 dit :

      Tant mieux si j’ai pu t’apporter quelques informations 😉 c’est vrai qu’avec tout ce que l’on entend autour de nous, la question de la fertilité/stérilité peut régulièrement nous traverser l’esprit! Mais heureusement ça ne concerne pas tous les couples loin de là! Merci beaucoup pour ton soutien en tout cas ça me fait plaisir et du soutien est toujours le bienvenu 🙂

      J'aime

  2. Tatiana dit :

    J aime beaucoup ton article présenté sous forme de questions. Je viens de devenir maman après un long parcours et j ai face aussi à l incompréhension des gens et de mon entourage, des réflexions parfois maladroites ou déplacées, les phrases du style  » c est tellement facile de faire un enfant », les échecs, l espoir à garder malgré tout… Si tu veux échanger, c est avec plaisir que j en discuterai avec toi. Je ne te souhaite que du positif.

    Aimé par 1 personne

    • fibiel76 dit :

      Merci beaucoup Tatiana ton message me touche beaucoup. Je suis contente de lire un message positif puisque tu as la chance d’être devenue maman et surtout tu ne peux que comprendre, je pense les différentes difficultés que je rencontre ou que j’ai pu rencontrer. C’est avec plaisir de pouvoir échanger! 🙂 bonne soirée

      J'aime

  3. 37yannie dit :

    On entend parfois certaine personne de notre entourage parler de PMA, de leurs espoirs, des difficultés mais on n’a pas forcément conscience de ce parcours si on n’y est pas confronté ou si on n’est pas du milieu médical. Ton article nous éclaire sur le sujet, je t’envoie aussi plein de bonnes ondes pour que tout soit ok et aboutisse à un bb bonheur. Bon courage

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s